La montagne des Français

Autour de Diego Suarez, de nombreuses excursions de découverte de la nature environnante existent. J’ai eu l’occasion de me rendre à la montagne des Français. C’est le point culminant d’un massif au pied duquel s’ouvre la baie de Diego. Celle-ci est, semble-t-il, la deuxième plus grande baie au monde, après celle de Rio. Elles ont en commun la présence d’un rocher appelé « Pain de Sucre ». Celui de Diego se dresse au milieu de la baie. Il n’est pas possible d’y accéder car c’est un lieu dédié au culte des ancêtres.

La randonnée jusqu’à la montagne des Français permet de bénéficier d’une vue de l’ensemble de la baie et des massifs autour.

La première partie de l’ascension se déroule dans un environnement plutôt sec et pelé. Elle emprunte un chemin de croix que de nombreux habitants de la ville suivent au moment des fêtes de Pâques. Chrétiens majoritairement mais également athées ou musulmans se joignent à eux. Il y a une petite vallée des baobabs où plusieurs espèces sont présentes. Notamment, le baobab de Diego dont le tronc est plutôt gris.

 

Ce massif porte ce nom en rappel de l’armée française qui occupa longtemps la zone. Grâce à sa localisation, Diego offrait un contrôle des routes maritimes de l’océan indien vers le canal du Mozambique.

A partir d’un première plate-forme d’observation du paysage, à mi parcours, la végétation change et devient plus dense et plus humide. De grandes parois rocheuses se dressent et l’ascension se poursuit à travers un tunnel creusé par des condamnés aux travaux forcés pour abriter un mécanisme de monte-charge. Le système a disparu aujourd’hui, remplacé par un escalier de plus de 600 marches. Au milieu, une ouverture naturelle laisse filtrer la lumière.

Au sommet, une seconde plate-forme d’observation a été aménagée et offre une vue à 360° sur tous les massifs environnants : la montagne d’Ambre au sud ; le cap d’ambre, pointe nord de Madagascar, les quatre autres baies, la mer d’Emeraude …

Face à la montagne des Français, à l’ouest de la baie se trouve le plateau de Windsor Castle. Base des forces armées anglaises qui pendant la seconde guerre mondiale, prirent le commandement de la zone aux français.Après la défaite de la France en 1941 et alors que Madagascar était également sous le régime de Vichy, les anglais menèrent une bataille contre l’armée française afin d’empêcher les troupes japonaises d’utiliser le port de Diego comme base de leur flotte. Les britanniques conservèrent le contrôle de l’île pendant 2 ans puis le rendirent à la France Libre en 1943.

Au sommet, des ruines du poste de commandement, du casernement et d’un camp disciplinaire subsistent encore.

3 heures de randonnée environ pour de belles découvertes …

4 réflexions sur “La montagne des Français

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s